Tuesday, March 29, 2016

Deux ans naturelle!

2 ans frisée (cheveux naturels)
2 ans lissée (cheveux naturels)




Hé oui... déjà deux ans. Je ne peux que me répéter: "le temps passe trop vite!"

Comment se sont passées les deux années?

Très bien... Je n'ai pas de mauvaise expérience à partager. Mon évolution est typique. Mes cheveux poussent au rythme auquel je m'attendais. Je n'ai pas subi de casse marquante ni de chute jusqu'à présent. L'hiver ralentit la cadence côté pousse de cheveux, mais je m'y attendais et ça ne m'attriste pas. Je devrais me reprendre pendant la saison plus chaude. On verra ça en juin et en septembre.
1 jour vs 1 an (pousse de cheveux naturels)

Sinon, en général, je suis très contente, très satisfaite et prête à entreprendre ma 3è année naturelle. 

Je prévois tout de même être plus assidue dans mes traitements et tous les soins pour mettre toutes les chances de mon côté. Pour la couleur, je ferai des rinses uniquement. 

Je suis à SL presque APL selon mon dernier lissage. Et ceci est ma plus longue longueur enregistrée depuis 2009. Donc, mon défi en cette troisième année sera de dépasser mon record. Restez branchés...

Je vous laisse avec mon plus récent "length check"... J'en filmerai un nouveau normalement tous les 3 mois pour documenter mon parcours.




Monday, December 28, 2015

Mon wash and go (plus de 18 mois après le big chop)



Méthode très simple, elle consiste à laver ses cheveux et à les laisser sécher comme ça sans presque y toucher. Pas de tresse, pas de natte, pas de twists.

En réalité, tout de même, faire un wash and go stylé demande plus que laver et partir.

Comment je fais mon wash and go

Au tout début de mon aventure lorsque mes cheveux étaient très courts, c'était très facile et très rapide. Après le lavage (cowash ou lavage normal), j'appliquais mes produits; hydratant, huile d'olive et coiffant (gel, mousse ou activeur de boucle quelconque). Je passais tout sur mes cheveux en massant rapidement et en essayant de bien en mettre sur tous les cheveux et je partais. Mes cheveux séchaient en moins d'une heure. C'était super...

Maintenant, c'est un peu différent, mais juste un tout petit peu.

Je dois toujours laver mes cheveux. J'en profite pour faire un soin profond pendant que je suis dans la douche. Voici donc ma routine:


  • Je mouille mes cheveux avec de l'eau tiède (le plus chaud que je peu supporter, ce n'est pas très chaud pour moi)
  • Lorsque les cheveux sont bien mouillés, j'applique de l'huile de noix de coco. Cette huile est nourrissante. J'en profite pour faire un soin pré-shampoing. Je laisse poser quelques minutes (entre 5 et 15 minutes pour moi c'est suffisant).
  • Après le soin pré-shampoing, j'ajoute mon après shampoing préféré. Celui-ci doit avoir des propriétés hydratantes et démêlantes. Mes favoris: Aussie Moist, Tressemé Naturals, Shea Moisture.
  • Si j'utilise un shampoing, c'est à ce moment que je l'ajoute. Je lave, rince le shampoing et ajoute de l'après-shampoing tout de suite. 
  • Si je veux faire un soin, je le ferais à ce moment. Je laisse poser mes soins entre 5 et 15min également car mon cuir chevelu sensible ne me permet plus de garder des soins trop longtemps avant qu'une démangeaison ne commence.
  • Finalement, lorsque cheveux sont bien mouillés et assouplis, je démêle.
C’est très facile à appliquer toutes semaine. Ça ne prend pas des heures ou la moitié de sa journée de congé.

Après la douche, je ne sèche pas mes cheveux. Ils dégouttent… C’est voulu. Je sors de la douche de j’applique mon leave-in (produit hydratant sans rinçage) et mon huile d’olive. Le dernier produit à appliquer est le gel. J’utilise EcoStyler Gel.  A-MA-ZING!

J’applique le gel en section de la racine à la pointe. Je repasse pour bien m’assurer que le gel est bien appliqué sur la section. C’est assez difficile à expliquer. J’ai ajouté le lien à mon vidéo sur ce sujet (en anglais). J’utilise également un spray du Dollarama pour mouiller mes cheveux au fur et à mesure si nécessaire car des cheveux sans produit sèche hyper vite.

Cette technique marche pour les cheveux crépus et les cheveux frisés pour geler la texture que vous voyez naturellement lorsque vos cheveux sont mouillés.


Mon conseil néanmoins est d’essayer pour voir comment ça sort sur votre cheveu. Aussi, n’ayez pas peur d’utiliser le gel. C’est la meilleure découverte que j’ai faite depuis que je suis naturelle.

xoxo
À bientôt!

Tuesday, November 10, 2015

Vrai ou faux - il faut savoir coiffer pour être naturelle


La raison pour laquelle je ne suis pas devenue naturelle il y a des années (entre 2007 et 2009), est que je ne sais pas coiffer.

J'avais cette idée ancrée très profondément en moi que si je devenais naturelle, je devrais absolument savoir tresser. J'ai essayé. J’ai pratiqué pendant des années (sur moi-même et sur mes filles) pour développer cette habileté, en vain. Je ne sais toujours pas faire... Que ce soit en "ticouri" (terme créole/cornrows en anglais) ou en tresse régulière, je ne peux pas.

Mais c'est absolument FAUX! Je confirme qu'il n'est aucunement nécessaire de savoir coiffer ou même juste tresser pour être naturelle.



Je suis naturelle depuis un an et demi et je ne fais rien de "compliqué". La coiffure la plus facile les premiers mois est le wash and go. On peut aussi faire le petit afro régulier si c'est ce qu'on préfère. J'ai moi-même préféré le wash and go qui est jusqu’à présent ma coiffure de tous les jours.

Lorsque les cheveux commencent à pousser, on peut utiliser des outils comme des petits rouleaux durs (perm rods) ou des rouleaux flexibles (flexi rods) pour expérimenter avec différents styles sans tresser. 


Enfin, lorsque les cheveux sont encore plus longs, on peut aussi faire des twists au-lieu de faire des tresses. Les twists sont vraiment plus faciles à maitriser, moins de dextérité requise. Une coiffure très stylée dans le monde naturel est le twist-out. On peut faire des twists, les porter quelques jours "twistés" et ensuite les défaire et les porter en twist-out les derniers jours. Je n'ai pas encore commencé à faire cette coiffure mais je vois déjà que ce sera une option très intéressante dans quelques semaines.

Je me demande s'il y en a d'autres comme moi qui ressentent ça ou qui l'ont ressenti dans le passé. On en parle dans les commentaires... A+



Friday, October 30, 2015

Les cheveux afros sont magnifiques

J'ai toujours eu les cheveux courts, très courts même. Aussi, mes cheveux cassaient et tombaient d'une manière inhabituelle. Les cheveux courts c'était normal puisque la plupart des filles/femmes que je connaissaient étaient dans le même bateau plus ou moins. Par contre, les chutes régulières étaient moins prises à la légère. 

Les chutes ont commencé lorsque j'étais adolescente. J’ai défrisé mes cheveux pour la première fois à l’âge de 15 ans et quelques mois plus tard, je faisais ma première chute. Elles n’ont pas cessé depuis. Une dizaine d’années plus tard, j'apprends que j'ai un syndrome hormonal qui affecte plusieurs aspects de ma santé dont ma santé capillaire. Mes chutes sont causées par les fluctuations hormonales que je subis.

Même après mon diagnostique, je ne pouvais accepter que je perdais mes cheveux périodiquement. J’ai commencé à faire des recherches sur internet à ce sujet. Ces recherches m'ont amené à mon premier parcours capillaire.

Ensuite, plus tard en 2009, j'ai commencé à subir des démangeaisons du cuir chevelu. C'était le comble.

Mon aventure capillaire est la seule chose qui m'ait aidé à comprendre et à mieux traiter mes cheveux de toute ma vie. C'est vraiment pour cette raison que je suis si passionnée à partager tout ce que j'apprends et ce que je découvre par mes expériences personnelles.


J'ai réalisé un peu trop tard dans ma vie que les cheveux afros sont magnifiques. Nous avons toutes nos propres cheveux. Chaque tête est différente, unique. Mais toutes les têtes sont magnifiques. Mon souhait est que toutes les femmes noires le réalisent également.

Pour prendre soin de nos cheveux, il faut essentiellement:

  • de l'eau
  • de l'huile
  • de la délicatesse

De l'eau

Nos cheveux sont secs par défaut. Il faut les hydrater en permanence. L'ancienne génération (avec ses anciennes méthodes) nous a appris à avoir peur de l'eau. Mais au contraire, nos cheveux ont soif, ils doivent être mouillés quasi quotidiennement pour être en santé. Plus question de laver nos cheveux aux deux semaines ou à chaque mois. Il faut le faire au minimum hebdomadairement. Ensuite, entre chaque lavage, il faut hydrater avec une crème à base d'eau et/ou un spray.

De l'huile

L'eau s'évapore rapidement. Il faut ajouter l'huile à l'équation pour permettre à l'eau d'avoir son effet bienfaiteur sur nos cheveux. L'huile permet de sceller l'hydratation qui en retour garde nos cheveux hydratés pour un plus long moment.

De la délicatesse

Nos cheveux de par leur nature s'emmêlent très facilement. Pour prévenir des pertes inutiles, il est préférable de restreindre les manipulations inutiles. Une bonne pratique est de démêler ses cheveux sous la douche. Il faut procéder tout doucement, lorsque les cheveux sont malléables, après avoir été mouillés et saturés d'après-shampoing. Il faut démêler les bouclettes délicates des pointes jusqu'aux racines. En général, manipuler des cheveux frisés ou crépus secs amène à une bataille contre les nœuds que nous ne pouvons gagner.


Avec ces 3 armes, une "hair journey" remplie de succès est ce que vous aurez.

On se reparle bientôt!


Ciao!